Direkt zum Inhalt springen

Actualités

FeSR et MELCHERS coopèrent sur le sujet du sport électronique

Le Centre de recherche sur le droit des sports électroniques de l'Université d'Augsbourg ("FeSR") et le cabinet d'avocats MELCHERS ont conclu un accord de coopération en mai 2020 pour traiter conjointement les implications juridiques de l'industrie des sports électroniques. La coopération se traduit par un échange concret entre la science et la pratique juridiques.

La FeSR est une institution indépendante de la faculté de droit de l'université d'Augsbourg, sous la direction du professeur Martin Maties. L'objectif de l'institution est de mener des recherches juridiques dans le domaine des sports électroniques. En outre, le FeSR se considère comme un interlocuteur pour la politique, les ministères, les associations et les entreprises.

MELCHERS a de nombreuses années d'expérience dans le conseil aux clients du secteur du divertissement, avec un accent particulier sur le monde du sport et le marché du sport électronique, de plus en plus important. Les experts du groupe de pratique "Sport & eSport" disposent, outre les connaissances spécialisées nécessaires, d'une expérience précieuse dans la coopération avec les associations et autorités sportives nationales et internationales ainsi que dans le travail avec les juridictions sportives. Le groupe de pratique intégré "Droit des jeux de hasard" jouit d'une réputation internationale et est l'une des meilleures adresses en Allemagne. L'équipe des sports électroniques peut toujours s'appuyer sur ses nombreuses années d'expérience en matière d'évolution réglementaire.

Dr. Jakob, membre du groupe de pratique "Sport & eSport" chez MELCHERS, commente la coopération comme "un autre élément constitutif d'un réseau entre la pratique et la science, que MELCHERS maintient dans de nombreux domaines. Nos avocats travaillent selon des normes professionnelles élevées et veulent non seulement appliquer la loi mais aussi la façonner par un échange continu avec la science. Il existe des parallèles intéressants dans les domaines des sports électroniques et des jeux de hasard. Dans le cadre de la coopération avec le FeSR
nous pouvons apporter une contribution importante pour rendre le sport électronique en Allemagne encore plus professionnel et performant sans pour autant négliger les aspects importants de la protection des jeunes et des joueurs. Les jeux d'argent et le sport électronique, pour autant qu'ils soient numériques, n'en sont encore qu'à un stade précoce de leur développement dans leur forme juridique".

"Un sujet complexe tel que le sport électronique ne peut être étudié isolément, mais doit être examiné dans le contexte des développements de l'économie de marché et des problèmes pratiques de tous les domaines du droit qui y sont associés. Tous les phénomènes réels qui ont un lien étroit avec le sport en ligne jouent un rôle important à cet égard. La création de contenu (en particulier le streaming) ainsi que les micro-transactions dans le jeu (en particulier les boîtes à butins) peuvent être mentionnées ici à titre d'exemple", déclare le professeur Martin Maties, directeur du Centre de recherche sur le droit du sport en ligne. "À l'heure actuelle, pratiquement aucun éditeur ne se finance par le biais de l'aspect sport électronique de ses titres de jeux, mais plutôt en particulier par des achats dans le jeu. La question de savoir si les achats dans le jeu sont des paris est actuellement débattue par tout le monde. Les éléments aléatoires jouent également un rôle important dans certains titres potentiels du sport électronique. Nous sommes donc très heureux qu'avec MELCHERS Rechtsanwälte, nous ayons pu gagner un cabinet d'avocats en tant que partenaire de coopération qui est l'un des principaux cabinets d'avocats du pays, tant dans le domaine du droit des sports électroniques que dans celui des jeux de hasard".